Col De La Roue Fleurs 2 Valfréjus 07.20 ©b.thomas Ot HmvCol De La Roue Fleurs 2 Valfréjus 07.20 ©b.thomas Ot Hmv
©Col De La Roue Fleurs 2 Valfréjus 07.20 ©b.thomas Ot Hmv

Que faire le printemps au cœur des Alpes ?

En Haute Maurienne Vanoise le printemps est la saison du ressourcement. La neige blanchit encore les sommets mais la nature se réveille et donne de magnifiques couleurs aux grands espaces. printemps est un moment incroyable pour profiter de la richesse de notre territoire.

Retour à la nature

Le printemps est la saison du renouveau de la nature. Les arbres bourgeonnent et les animaux hibernant, comme la marmotte, se réveillent. Au cœur des alpages fleuris, la faune sauvage est plus facile à observer. Moins fréquentée, plus confidentielle, la montagne a de grands atouts pour un séjour loin des sentiers battus : profitez-en pour cueillir des fleurs sauvages avec des professionnels et des accompagnateurs. Vous pourrez même déguster certaines plantes ou concocter des recettes aux saveurs naturelles (pissenlit, bouleau). Avec la fonte des neiges, vous pourrez aussi admirer de somptueuses cascades éphémères, comme celles qui dévalent de la Vanoise sur le plateau de Bessans.

Le printemps, c’est aussi l’occasion de se remettre en jambe, avec l’ouverture du Mont Cenis et de l’Iseran en vélo, ou d’expérimenter le ski de rando (qu’on appelait traditionnellement « ski de printemps »), ou pourquoi pas se lancer de nouveaux défis tout en adrénaline avec la via ferrata, l’accrobranche…

Tutoyer les Cols mythiques à vélo

Convoités, ou au contraire redoutés, par les cyclistes du Tour de France, les cols du Mont Cenis et de l’Iseran  siègent respectivement à 2 081 m et 2 764 m d’altitude. Les téméraires et grimpeurs assidus peuvent faire un choix entre différents dénivelés.
Plus doux du côté du Mont Cenis en partant de Val Cenis- Lanslebourg (700 m D+), et plus endurant à l’Iseran, depuis Bonneval sur Arc (1300 m D+).
Le col du Mont Cenis est ouvert à la circulation depuis le 29 avril et permet même d’aller jusqu’à Suse (Italie) pour s’offrir une gelati ou une pizza (sous réserve des conditions d’accès sanitaires italiennes). Quand au col de l’Iseran, les services départementaux doivent finir de déneiger la route avant qu’elle soit ouverte à la circulation (ouverture le 10 juin 2022, sous réserve des conditions météo).
En juin, grimper ce col et passer entre des murs de neige est une expérience unique pour tous les cyclistes.

S’amuser à la rencontre des marmottes

Partez à la découverte des marmottes, et écoutez leurs cris puissants et aigus, dans les alpages, aux abords des sentiers, sur les pentes ensoleillées et parsemées de rochers. Fascinant petit animal des montagnes, au printemps la marmotte est facilement observable au Mont Cenis, dans le vallon de l’Orgère ou aux portes du Parc national de la Vanoise à Bellecombe.

Après des mois à hiberner, la marmotte est peu farouche au printemps. C’est aussi la période idéale pour observer les marmottons jouer entre eux.

Sourire 😀 garantie sur vos réseaux sociaux !

→ Où voir les marmottes en HMV

Où (encore) tester le ski de rando ?

Avec les températures agréables et la neige encore bien présente, c’est la promesse d’une belle ascension en ski de rando sur les hauteurs de Bessans et Bonneval sur Arc. Le territoire de Bessans Bonneval-sur-Arc « Terre d’Alpinisme » présente un grand choix de parcours et de courses. Accompagné d’un guide à vous de découvrir le monde du Ski-Alpinisme (Ski de Randonnée) : ces paysages immaculés au lever du jour, le silence, les sensations à la montée et à la descente et à l’arrivée au sommet. Les refuges du Carro, des Evettes ou d’Avérole sont ouverts pour vous accueillir mais restent non gardés.

Pendant longtemps, le ski de randonnée était appelé « ski de printemps ». Il était en effet pratiqué à la fin de l’hiver, quand les conditions étaient favorables, et… que les remontées mécaniques étaient fermées !

Se connecter avec la nature

Les fleurs sont sauvages mais certaines sont comestibles, médicinales et pleines de vertus !

Pour allier rando douce et découverte des plantes alpines, rendez-vous avec une accompagnatrice en montagne, à Aussois qui alterne balades à faibles dénivelés dans les magnifiques paysages de la Haute Maurienne Vanoise (pelouses sèches, prés, forêts…) et ateliers pour apprendre à repérer, identifier, cueillir dans les règles, préparer et déguster ces fruits précieux dont Dame Nature nous fait cadeau.

→ Je prends rendez-vous avec un guide !

Vivre la micro-aventure

Envie de retrouver de nouvelles sensations, de découvrir de nouveaux panoramas, de lieux chargés d’histoire ? C’est possible avec la plus grande “via ferrata” d’Europe (7 tronçons connectés les uns aux autres), sous les Forts de l’Esseillon, ancien vestige des lignes de défense de la Maison de Savoie ou au Parc du diable : plus grand parcours aventure forestier des Savoie :  230 ateliers-jeux de tous niveaux répartis dans 25 circuits différents.

Des activités et des équipements accessibles au printemps, une période idéale avec des sites encore peu fréquentés.

Le bien-être au sommet

Pour développer la force et la souplesse, évacuer les tensions, trouver de la stabilité à l’intérieur de soi, et admirer ce que la nature de Haute Maurienne Vanoise offre. C’est possible avec le Hatha Yoga : une approche globale du Yoga; vous découvrirez ses multiples facettes par le travail des postures, la respiration et la méditation.

En pleine nature et en altitude avec vue imprenable sur les sommets du Mont Cenis, on ressource le corps et l’esprit au moment où la nature reprend ses couleurs d’été… De quoi recharger les batteries le temps d’un week-end zen !

→ Vos loisirs et bien-être