Thibault Anselmet 1©linka ProductionThibault Anselmet 1©linka Production
©Thibault Anselmet 1©linka Production|Christophe Angot
Enfant de Bonneval sur Arc,

Thibault Anselmet

l’étoile montante du ski alpinisme

Originaire de Bonneval sur Arc, partons à la rencontre de la nouvelle star montante du ski alpinisme français.

Comme beaucoup d’enfants du pays, il a chaussé les skis alors qu’il savait à peine marcher. Pas étonnant avec un papa lui-même alpiniste. Inscrit au Ski Club de Bonneval sur Arc (station labelisée « Terre d’Alpinisme » par le Comité Unesco), il enchaîne les piquets avant de bifurquer, à l’adolescence, vers le ski alpinisme. Et très vite, il suit les traces de son père. Entre transmission et admiration : « Il venait me chercher les mercredis à l’internat pour terminer la journée par des montées sèches dans nos stations de Haute Maurienne Vanoise. »

Le ski alpinisme devient alors bien plus qu’une discipline pour le jeune Mauriennais : « Ce sport est physiquement et mentalement difficile et tu apprends beaucoup sur toi. Tu te découvres. Il te permet aussi d’aller où tu veux en montagne, sans être restreint à des pistes ou des remontées. »

« Ce sport est physiquement et mentalement difficile et tu apprends beaucoup sur toi. Tu te découvres. Il te permet aussi d’aller où tu veux en montagne, sans être restreint à des pistes ou des remontées. »

Un profond élan de liberté

Inspiré très jeune par un Kilian Jornet, conseillé avec bienveillance par son père, soutenu par sa commune et par l’Office de Tourisme, Thibault progresse. Il progresse vite. Et son talent et ses capacités ne trompent pas : celui qui travaillait comme charpentier est devenu en 2021 l’un des seuls Français de la discipline à devenir professionnel grâce à un contrat avec l’Armée des champions. Mais du haut de son mètre 83, le skieur de Bonneval sur Arc a les épaules larges : « Forcément, mes ambitions sont plus élevées. Je vise un titre de champion du monde, une victoire au classement général de Coupe du Monde et pourquoi pas, également, une médaille olympique. »
La discipline fera son entrée aux JO de Milan en 2026 : « Ce serait clairement un objectif à moyen terme. »

Champion de France 2021 en individuel
Thibault Anselmet,

Quand Thibault évoque Bonneval sur Arc et la Haute Maurienne Vanoise…

La Haute-Maurienne Vanoise, un terrain de jeu que tu connais par coeur ?

« Par coeur non, car on doit toujours être vigilant et humble en montagne mais j’en ai arpenté le moindre recoin… Cette vallée un peu reculée a su préserver ses paysages et ses montagnes pour offrir une véritable carte postale préservée et sauvage aux skieurs de randonnée. J’ai la chance de skier un peu partout mais je m’estime tellement chanceux quand je rentre de disposer d’un tel terrain de jeu. »

Ta sortie fétiche ?

« La Pointe Francesetti par le Glacier du Grand Méan et le Refuge des Evettes. En arrivant au refuge, on est impressionnés par ce cirque composé de montagnes et de glaciers. On prend ensuite de l’altitude et à l’arrivée à la Pointe, une splendide mer de nuage côté italien nous attend souvent. Les conditions sont souvent bonnes, notamment au printemps, tôt le matin ».

Et pour une sortie plus accessible ?

« Utiliser les remontées mécaniques de Bonneval- sur-Arc puis monter jusqu’à l’Ouille du Midi. Traverser pour rejoindre le refuge des Evettes et s’offrir une descente dans les Gorges de la Reculaz. »

Son palmarès
2021/2022

  • 2ème du classement général de la Coupe du monde 
  • 2 podiums en Coupe du monde 
  • Champion d’Europe en relais mixte
  • Médaille de bronze en combiné aux Championnats d’Europe 
  • Champion de France en vertical race
  • Champion de France en sprint

2020/2021

  • Champion de France 2021 en individuel (lors de compétition organisée à Aussois, en Haute Maurienne Vanoise)
  • Champion de France 2021 en sprint
  • Champion de France 2021 en vertical race
  • Champion de France 2021 par équipe
  • 2e du général de la Coupe du monde
  • Petit Globe 2021 en vertical race (meilleur total de point au classement mondial 2021 sur ce format de course)
Live