Hameau de l'Ecot

Hameau perché à 2000 m d’altitude, à 4 km de Bonneval sur Arc en remontant l’Arc. Il fait l’objet d’une très jolie balade. Les chalets de l’Ecot, faits de pierres et de lauzes surplombent le bas de la vallée. Vous serez étonné par l’architecture simple et austère de ce hameau du bout du monde qui traduit bien la rudesse de la vie humaine en haute altitude !

Un trésor authentique

 

Le hameau de l’Ecot, situé à 2000 m d’altitude, site classé depuis 1971, représente un trésor de l’authenticité montagnarde préservée.

L’hiver, une piste damée depuis Bonneval, en raquettes, vous ouvrira les portes de l’univers montagnard pur qui imprègne l’atmosphère de l’Ecot…

Scrutant les paysages du fond de la vallée on a parfois du mal à discerner quelques maisons de pierres, couvertes de lauses, blotties sur un replat, surplombant les gorges de l’Arc : Le hameau de l’Ecot est en parfaite symbiose avec l’environnement majestueux de ce site.

« Avec ses vieilles pierres et ses toits de lauzes c’est un patrimoine culturel et architectural complètement préservé ».

Zoom sur...

La chapelle Ste Marguerite

La très belle chapelle Ste Marguerite de style roman (fresques du Moyen-Age) domine les maisons serrées en contrebas autour de la ruelle. Des cupules gravées sur les roches polies par les glaciers témoignent de l’empreinte préhistorique des lieux.

Des bergers piémontais se seraient ensuite installés avec leurs troupeaux vers le Vème siècle, survivant aux conditions rudes et frugales de l’altitude.

Habité toute l’année jusqu’en 1960 puis abandonné l’hiver, l’Écot abrite à nouveau en permanence plusieurs jeunes foyers de Bonneval sur Arc.

Un peu d’histoire…

L’Art roman est un style artistique essentiellement architectural qui prend sa source à la fin du Xème siècle en Europe occidentale et cesse avec l’apparition de l’art gothique (début du XIIème siècle). Ses caractéristiques techniques consistent en un plan basilical, des voûtes en berceau plein cintre à doubleaux, des voûtes d’arêtes, des coupoles, des travées et des contreforts. La décoration est influencée par l’Antiquité, l’art oriental et les traditions celtes. On distingue deux périodes : le premier art roman (950-1070) et le second art roman (1060-1130), évolution et aboutissement du premier.

Le hameau de l’Ecot collait exactement au scénario, le tournage eut lieu en 2012, le film sortit en 2013 et « fit » 3 millions d’entrées. Christian Duguy a réalisé en 2014 la suite de cette histoire intitulée Belle et Sébastien, l’aventure continue.

L’Ecot en est évidemment le cadre principal, le film est sorti en décembre 2015. Belle et Sébastien 3 est sorti en salles en février 2018. Cet épisode a lui aussi été tourné à Bonneval et au hameau de l’Écot.

Live
Nos suggestions