Snowfarming

à Bessans

Snowfarming

Conserver de la neige sous une couche de sciure pour ouvrir une piste dès l’automne : Bessans utilise la technique du snowfarming depuis 2018.

Conserver la neige

d’un hiver à l’autre

Une technique qui permet d’utiliser la neige d’un hiver à l’autre, en l’isolant de l’air ambiant et du soleil estival grâce à un savant mélange de sciure de bois.

L’astuce ?

Stocker de la neige de culture uniquement !

Elle se compacte plus facilement pour mieux se conserver.

A Bessans, entre février et avril 2020, plus de 10 000 m3 de neige ont été stockés près du stade de biathlon. Choisi pour son environnement naturellement froid et ombragé et sa proximité avec le secteur à enneiger, cet emplacement a fait ses preuves dès 2018, année test pour le stockage de la neige et le lancement du snowfarming. Un procédé de réutilisation de la neige qui était à l’étude à Bessans, en Haute Maurienne Vanoise, depuis plus de 10 ans !

Depuis 2018, Bessans fait donc partie des premières stations à ouvrir en France. Avec une piste de fond de minimum 2 km accessible dès l’automne. Les équipes professionnelles étant autorisées à s’entrainer, les équipes de France de fond et de biathlon seront présentes.
Elles prépareront la saison et les échéances internationales sur cette boucle de Bessans.

Quelques  chiffres…

 

•  10 700 m3 : le volume de neige stocké à Bessans entre février et avril 2020

•  1 400 : le nombre de journées réservées par les équipes de biathlètes en novembre 2020 à Bessans

•  120 : le nombre de skieurs présents en novembre 2019 le jour de l’ouverture

•  30 cm : l’épaisseur de sciure qui recouvre le tas de neige

•  20 à 30 % : la fonte estimée pendant la période de stockage

•  5 jours : le temps pour enlever la sciure, étaler la neige et préparer la piste

•  2 km : la longueur minimum de la piste ouverte dès le 7 novembre 2020. Les enneigeurs permettent ensuite d’augmenter rapidement la longueur de la piste