Vallée d'altitude

Habitée toute l’année

Nos villages sont habités toute l’année, et ça change tout !

Vivre ici, en montagne

En Haute Maurienne Vanoise, les habitants sont pluriactifs : pisteurs, perchmans ou moniteurs de ski l’hiver, ils sont menuisiers, conducteurs d’engins ou accompagnateurs l’été.
Quant aux agriculteurs, ils travaillent toute l’année pour soigner leurs animaux et cumulent un deuxième emploi l’hiver au sein des domaines skiables. Cet investissement de chaque habitant donne ce supplément d’âme à la Haute Maurienne Vanoise.
La Haute Maurienne Vanoise compte moins de 10 000 habitants, les deux bourgs Modane-Fourneaux et Val Cenis Lanslebourg-Val Cenis Lanslevillard concentrant la moitié des habitants. Pourtant, du Villard à Saint André à l’Ecot au fin fond de la vallée, presque tous les hameaux sont habités à l’année.

Par exemple, en été, partez en randonnée au Villaron à Bessans. Au bout du sentier, vous découvrirez une image de carte postale : des maisons en pierre et aux toits recouverts de lauzes, des habitants occupés à faire les foins pour que les bêtes aient à manger l’hiver ! Car même là, dans ce lieu magique retiré du monde, des habitants vivent toute l’année. Un attachement à son hameau, à son village, à sa vallée, qui fait de chaque habitant un véritable ambassadeur de la Haute Maurienne Vanoise.

Ici les vacanciers sont accueillis par des professionnels qui peuvent leur dévoiler les secrets de chaque village, de chaque vallon ou de chaque sentier. Il n’est pas rare d’avoir la chance de percevoir des tranches de vie ou de se faire conter les légendes et l’Histoire de cette haute vallée. Valfréjus, La Norma, Aussois, Val Cenis, Bessans, Bonneval sur Arc : le partage en héritage et l’accueil toute l’année.