Bessans
Haute Maurienne Vanoise

logo-euroloppet

european-championship

logo-fis

logo-marathon-skitour

Marathon International de Bessans

Course populaire de ski nordique, le Marathon international de Bessans attire près de 1 500 coureurs venus de toute l’Europe.

Histoire


Depuis 1980… Cette année-là, le Foyer de Ski de Fond, avec l’appui de la Municipalité, organisa le « Challenge de la Distance ». C’était le 13 janvier 1980, la course se déroula en « classique » bien entendu, et sur les 42 km règlementaires…

L’année suivante, on l’appela « Grand prix de Bessans » et le nom de marathon lui fut rapidement associe. Puis, au fil des ans, il devint suffisamment important et conquit vite ses lettres de noblesse. Il prit le nom, désormais connu de tous : « MARATHON INTERNATIONAL DE BESSANS« . Parmi les premières organisations de grandes courses, on décida d’une innovation majeure€ : courir dorénavant l’épreuve en « style libre ». Sur le doux relief de Bessans, cette merveilleuse technique prend tout son sens et concrétise, lors du départ notamment, un véritable envol. Des plus jeunes aux vétérans,chacun parcourt la distance adaptée à son âge ou simplement à ses souhaits

Dès le début et jusqu’à présent, une large participation de fondeurs place ce marathon au premier plan des manifestations savoyardes. Par le nombre et la qualité des coureurs, il rivalise avec les plus belles courses populaires françaises et européennes. La haute qualité aussi du groupe de tête honore depuis toujours cette course. Citons quelques vainqueurs parmi tant d’autres : les Balland (France), Henriet (France), Sandoz (Suisse), Kholberg (Suede)… sans oublier ceux qui furent couronnes dernièrement en terre Bessanaise€ : Stephane Passeron (septuple vainqueur), en 2006 Juan Jesus Guttierez, en 2008 Vincent Vittoz, qui battait Raphael Poirée d’un souffle sans oublier chez les femmes Ishida Massako…

L’objet n’est pas de tous les nommer, cependant nous voulons joindre à cet hommage, les coureuses et coureurs de haut rang qui se battent pour les places du « top 10 ». Associer également ceux plus modestes qui luttent avec eux-mêmes, et donnent par la corps a la course, ou encore ceux qui participent pour le plaisir, sans enjeu fondamental sinon de vivre un moment magique de ski de fond.

Chacun a sa place pour une réussite commune.

Chacun a sa place, tous ensemble pourtant, contribuent à la réussite de cette fête nordique que nous voudrions voir perdurer dans la performance et la chaleur sportive d’un grand rassemblement populaire. Pour sa 27ème édition en 2008, le Marathon entra dans le circuit européen : EUROLOPPET qui rassemble les plus importantes courses populaires de ski nordique du « Vieux Continent ». C’est une belle reconnaissance de sa place dans le calendrier européen aux cotes des mythiques : Dolomitenlauf, Marcialonga, Transjurassienne et Skadi Loppet…

En 2011, le Marathon intègre la FIS, et passe sur deux jours. L’histoire du Marathon serait tronquée si on ne mentionnait pas l’énorme mobilisation de la population Bessanaise et de ceux qui l’appuient, pour que réussisse et gagne encore en renom ce moment phare de l’hiver. Hier autour de l’équipe du Foyer puis du Club des Sports, aujourd’hui sous l’impulsion de l’Office de Tourisme, mais sans cesse grâce à l’action d’un grand nombre, nous avons l’infini plaisir de vivre avec vous tous, chaque début janvier, des moments privilégiés. Votre participation et la nôtre fusionneront encore pour que l’avenir se pare toujours aux couleurs du ski nordique.

Que ces 30 ans passés soient prometteurs de lendemains plus brillants encore, afin que vibre plus que jamais, à Bessans et ailleurs, le frôlement doux et léger des fines lattes sur la neige…